Voici quelques parcours d’anciens doctorants de l’ED PSIME qui incarnent la variété des avenirs professionnels qui s’offrent à nos docteurs.

Savitri Gallego, LPCC (Oct. 2019-Nov.2022)

« Analyse des dοnnées de l’expérience SοLiD : mesure du spectre antineutrinο à BR2 et recherche d’οscillatiοns vers un neutrinο stérile »

After a Master at the University of Lyon, I started a Ph work at LPCC under the supervision of Dominique Durand.
My thesis was about the SoLid experiment (Search for Oscillations with a Lithium-6 detector) which aims to measure the anti-neutrino flux near a research reactor (BR2, SCK-CEN, Belgium).
After my defense, I started a postdoc position at Institut für Physik & Exzellenz, Johannes Gutenberg-Universität Mainz in Germany. The theme of my postdoc is gamma-ray astrophysics, and more specifically on the Compton Spectrometer and Imager (COSI), which is a small explorer selected by NASA scheduled for launch in 2027. This position allows me to diversify my research, moving from neutrino physics to gamma-ray astrophysics and discover another facet of multi-messager physics.

November 2023

 

 

 

Elhadj Boubacar BARRY, LOMC (Oct. 2018 – Juin 2022)

« Μοdélisatiοn de la cοnvectiοn thermοélectrique dans une cavité rectangulaire»

J’ai soutenu ma thèse de doctorat en Physique avec un label européen en Juin 2022 sous la direction du Pr. MUTABAZI au LOMC. Le sujet de thèse portait sur la convection thermique en micropesanteur, ainsi que dans des systèmes microfluidiques avec des applications aérospatiales. Cette étude numérique a été complétée par des expériences réalisées lors des campagnes de vol parabolique dans l’avion zéro-g du CNES en collaboration avec l’équipe du Pr. C. Egbers de l’Université de Cottbus en Allemagne. La thèse a été cofinancée par la région de Normandie et le Centre National d’Etudes Spatiales. Je travaille aujourd’hui chez GDTech France (en mission chez Safran Nacelles) en tant qu’Ingénieur d’études et responsable projets simulations thermiques en Aéronautique..

[English]

I defended my doctoral thesis in Physics with a European label in June 2022 under the supervision of Pr. MUTABAZI at LOMC. The thesis focused on thermal convection in microgravity, as well as in microfluidic systems with aerospace applications. This numerical study was complemented by experiments conducted during parabolic flight campaigns aboard the zero-g plane of CNES in collaboration with the team of Pr. C. Egbers at the University of Cottbus in Germany. The thesis was co-funded by the Normandy region and the Centre National d’Etudes Spatiales (CNES). Currently, I work at GDTech France (on a mission at Safran Nacelles) as an Engineer and Project Manager for thermal simulations in Aeronautics.

February 2024

Léo Pancrazzi, M2C (Sept. 2019 – Nov. 2022)

« Dynamique et structure interne de barrières littοrales sablο-graveleuses en envirοnnement hypertidal. Apprοches expérimentale et in-situ »

J’ai fait ma thèse sur la dynamique sédimentaire des barrières littorales à galets, à la fois sur le terrain et par approche expérimentale, sous la direction de D. Mouazé, B. Tessier et P. Weill au laboratoire Morphodynamique Continentale et Côtière (M2C). J’ai rejoint ensuite le Laboratoire Universitaire des Sciences Appliquées de Cherbourg (LUSAC) en tant qu’ingénieur de recherche post-doctoral, où je mène des recherches sur l’analyse des impacts anthropiques sur les fonds marins, dans le cadre du projet régional émergent ECUSED portant sur les Effets Cumulés des activités en mer sur le Sédiment.

[English]
I did my PhD on the sedimentary dynamic of coarse-grained coastal barriers under the supervision of D. Mouazé, B.Tessier and P.Weill at the M2C laboratory (Morphodynamique Continentale et Côtière). Then, I joined the LUSAC laboratory (Laboratoire Universitaire des Sciences Appliquées de Cherbourg) as a post-doctoral researcher, where I am conducting research on the analysis of anthropogenic impacts on the seabed, as part of the “Emergent” regional (Normandy) project ECUSED on the Cumulative Effects of activities at sea on the Sediment.

November 2023

Alexandre Morvan, GPM (Sept. 2018 – Oct. 2021)

« Les verres de chalcοgénures : relatiοn micrοstructure / prοpriétés de l’échelle macrο à l’échelle nanο »

Après avoir obtenu un Master en Chimie des Matériaux (Université de Rennes 1), Alexandre Morvan a débuté en septembre 2018 sa thèse de doctorat au sein du Groupe de Physique des Matériaux (GPM – UMR CNRS 6634), sous la direction d’Angela Vella et Allisson Saiter-Fourcin. Suite à sa soutenance de thèse en octobre 2021, Alexandre Morvan a été directement recruté chez Tescan France en tant qu’Ingénieur d’application.

Alexandre nous en dit plus sur son parcours dans sa vidéo

[English]

After obtaining a Master’s degree in Materials Chemistry (University of Rennes 1), Alexandre Morvan started his PhD thesis in September 2018, at the GPM laboratory (UMR CNRS 6634), under the supervision of Angela Vella and Allisson Saiter-Fourcin. Following his PhD defence in October 2021, Alexandre Morvan was directly recruited by Tescan France Group as Engineer.

January 2024

Iskander Abroug, M2C (Sept. 2016 – Dec. 2019)

« Etude des vagues extrêmes se prοpageant d’une prοfοndeur intermédiaire vers le rivage »

J’ai fait ma thèse au laboratoire Morphodynamique continentale et côtière de Caen (M2C) sur la modélisation physique des vagues extrêmes en zone côtière sous la direction de F. Marin, A. Jarno (LOMC Le Havre) et N. Abcha (M2C Caen). Ensuite, entre 2020 et 2021, j’ai réalisé un post-doctorat en modélisation expérimentale sur le sillage et le phénomène de synchronisation derrière un cylindre en présence d’un forçage hydrodynamique au laboratoire M2C Caen. En 2021, j’ai été recruté en tant qu’Attaché Temporaire d’ENseignement à l’université de Caen Normandie (ATEN). Aujourd’hui, je travaille à nouveau au laboratoire M2C Caen en tant que chercheur pos-doctorant dans le cadre d’un projet financé par France Energies Marines sur la modélisation physique des dunes sous-marines dans le contexte d’un champ d’éoliennes en mer

[English]
I did my PhD at the M2C laboratory (Morphodynamique Continentale et Côtière) on the physical modeling of extreme waves in coastal areas under the supervision of F. Marin, A. Jarno (LOMC Le Havre) and N. Abcha (M2C Caen ). Then, between 2020 and 2021, I carried out a post-doctorate in experimental modeling on the wake and the synchronization phenomenon behind a cylinder in the presence of hydrodynamic forcing at the M2C Caen laboratory. In 2021, I was recruited as a Temporary Teaching Assistant at the University of Caen Normandy (ATEN). Today, I am working again at the M2C Caen laboratory as a post-doc researcher in the frame of a project funded by France Energies Marines on the physical modeling of subaqueous dunes in the context of an offshore wind farm.

November 2023

Rémi Demoulin, GPM (Sept. 2016 – Nov. 2019)

« Etude structurale et cartοgraphie du dοpage dans des οxydes nanοstructurés à base de sillicium »

J’ai soutenu ma thèse de Physique en 2019 sous la direction du Pr. Philippe Pareige et du Dr. Etienne Talbot au Groupe de Physique des Matériaux. J’ai ensuite effectué un premier post-doctorat dans le même laboratoire sur le projet ANR DONNA, puis un second au Laboratoire d’Analyse et d’Architecture des Systèmes (LAAS-CNRS) de Toulouse dans le cadre du projet européen MUNDFAB. J’ai été recruté en tant que Maître de Conférences à l’Université de Rouen Normandie en 2022 et je travaille aujourd’hui sur la caractérisation à l’échelle atomique et la compréhension des phénomènes physiques dans les cellules photovoltaïques.

[English]

I defended my PhD thesis in physics in 2019 under the supervision of Pr. Philippe Pareige and Dr. Etienne Talbot at the Groupe de Physique des Matériaux. I then carried out a first post-doctorate position in the same laboratory on the ANR DONNA project, followed by a second at the Laboratoire d’Analyse et d’Architecture des Systèmes (LAAS-CNRS) in Toulouse as part of the European MUNDFAB project. I was then recruited as a lecturer at the University of Rouen Normandie in 2022 and I am now working on atomic-scale characterization and understanding of physical phenomena in photovoltaic cells.

January 2024

Jonathan Leboucher, LOMC (Nov. 2016 – Nov. 2019)

« Valοrisatiοn d’une ressοurce lignοcellulοsique : Ρrοductiοn et caractérisatiοn de nanοcellulοse par vοie chimique et physique »

J’ai soutenu ma thèse en 2019 (Valorisation des anas de lin sous forme de nanocellusoses) en mécanique des solides, génie mécanique, productique, transport et génie civil, dirigée par Joël Bréard et encadrée par Benoît Duchemin au LOMC. Après deux contrats postdoctoraux à l’UGA (collaboration avec le CTP), je suis actuellement en poste chez TEREOS en tant qu’ingénieur application & chef de projet pour les applications papiers et cartons ondulés.

[English]

I defended my PhD (valorization of flax shives for the production of nanocelluloses) in solid mechanics, mechanical engineering, production engineering, transport and civil engineering. Joël Bréard was my thesis director and Benoît Duchemin my supervisor. Lab : LOMC. After 2 postdoctoral positions (collaboration UGA &CTP), I work as application leader and project manager for Paper & Corrugated board at TEREOS.

February 2024

Chaker Ibrahim Omar, LUSAC (Sept 2020-Dec 2023)

« Μοdélisatiοn, οptimisatiοn et gestiοn d’énergie d’une centrale hybride à énergie renοuvelable  »

Chaker Ibrahim Omar a soutenu sa thèse de doctorat en génie électrique le 12 décembre 2023 à l’Université de Caen Normandie. Intitulée « Modélisation, optimisation et gestion d’énergie d’une centrale hybride à énergie renouvelable, » cette thèse a été réalisée sous la direction de David HOUIVET, avec le co-encadrement de Jean-Michel REBOUL et Hassan ALI BARKAD. Spécialisé dans le domaine de l’énergie renouvelable, Chaker Ibrahim Omar a mené ses recherches au sein du Laboratoire Universitaire des Sciences Appliquées de Cherbourg (LUSAC). Depuis 2016, il est maître de conférences à l’Institut Universitaire de Technologie Industrielle de l’Université de Djibouti, où il enseigne le génie électrique. Ses travaux de recherche se concentrent principalement sur les micro-réseaux hybrides à énergie renouvelable et les systèmes de stockage d’énergie.

Chaker Ibrahim Omar defended his doctoral thesis in electrical engineering on December 12, 2023, at the University of Caen Normandy. Entitled « Modelling, optimisation and energy management of a hybrid renewable energy power plant, » this thesis was conducted under the supervision of David HOUIVET, with co-supervision by Jean-Michel REBOUL and Hassan ALI BARKAD. Specializing in the field of renewable energy, Chaker Ibrahim Omar conducted his research at the University Laboratory of Applied Sciences of Cherbourg (LUSAC). Since 2016, he has been a lecturer at the Industrial University Institute of Technology at the University of Djibouti, where he teaches electrical engineering. His research primarily focuses on hybrid renewable energy microgrids and energy storage systems.

Luis Aguilera, LCS (Nov 2019-Juin2023)

« Ultimate purificatiοn οf biοfuels by selective adsοrptiοn οf οxygenated impurties. Develοpment οf adsοrptive and spectrοscοpic methοds fοr the study οf sοlid-liquid interfaces (SLΙ)  »

Je suis Chimiste. Au début de ma carrière j’ai travaillé dans l’entreprise pétrolière vénézuélienne Petróleos de Venezuela S.A. Puis, j’ai fait un master en Chimie à l’Université Fédérale de Rio de Janeiro au Brèsil et finalement, je me suis installé en France pour faire une thèse dans le domaine des énergies renouvelables au sein du Laboratoire Catalyse & Spectrochimie (LCS) sous la supervision de Dr. Françoise Maugé (DR-CNRS) et de Dr. Karine Thomas (MC-UniCaen). Mon sujet de thèse portait sur la purification des biocarburants de 2ème génération par adsorption en phase liquide. Actuellement, je travaille comme Ingénieur Physico-Chimiste au IFP Energies Nouvelles à Lyon, dans le département de Séparation, principalement dans le domaine d’adsorption en phase liquide pour la purification des charges issues du recyclage des plastiques.

Abdelilah HAMMOU, LUSAC (Octobre 2020, Septembre 2023)

« Ρrοnοstic des batteries lithium en utilisant l’intelligence artificielle »

J’ai fait ma thèse sur le diagnostic et le pronostic des batteries lithium-ion pour des applications véhicule électrique, sous la direction des Professeurs Hamid Gualous et Demba Diallo. Au cours de mes travaux de recherche, j’ai mené des travaux expérimentaux pour étudier la dégradation des batteries lithium-ion. Les données générées ont ensuite été utilisées pour concevoir et valider des méthodes de diagnostic et de pronostic. Après avoir soutenu ma thèse, j’ai été recruté en tant qu’enseignant contractuel à l’IUT Grand Ouest Normandie, site de Saint-Lô. En parallèle, je poursuis mes travaux de recherche au laboratoire LUSAC sur la gestion de l’état de santé des systèmes de stockage d’énergie.

I completed my thesis on the diagnosis and prognosis of lithium-ion batteries for electric vehicle applications, under the supervision of Professors Hamid Gualous and Demba Diallo. During my research, I conducted experimental tests to study the degradation of lithium-ion batteries. The data generated were then used to design and validate diagnostic and prognostic methods. After defending my thesis, I was hired as a contractual lecturer at the IUT Grand Ouest Normandie, Saint-Lô site. In parallel, I continue my research at the LUSAC laboratory on the health management of energy storage systems.